Philippe Bohn : un dirigeant de taille pour la compagnie Air Sénégal

Philippe Bohn : un dirigeant de taille pour la compagnie Air Sénégal

27 November 2018 0 By admin7168

La compagnie Air Sénégal, par la personne de Philippe Bohn, le directeur général nommé par le président sénégalais Macky Sall lui-même, affiche clairement ses ambitions.

Les questions politiques et économiques du pays sont des données à prendre en compte dans le développement de la nouvelle compagnie aérienne nationale.

Avec l’ambition de devenir le leader du transport aérien en Afrique de l’Ouest, Air Sénégal compte profiter de la position stratégique du Sénégal comme hub aérien.

Air Sénégal : la stratégie de Philippe Bohn cohérente et solide

Philippe Bohn, le directeur général de la compagnie Air Sénégal, est une véritable force pour la nouvelle compagnie sénégalaise. En choisissant Jérôme Maillet comme numéro deux, en tant que directeur de la stratégie et de l’investissement, Philippe Bohn fait le choix de la cohérence et de la rationalité.

La stratégie développée est fidèle à l’état d’esprit lié au développement économique du Sénégal. Philippe Bohn a souligné à plusieurs reprises, la logique de Macky Sall dans la présidence de son pays : en s’appuyant sur la raison et en faisant en sorte que tout soit carré et en ordre, le président sénégalais pose les bases pour un développement prospère sur le long terme.

Le Plan Sénégal Émergent (PSE) fait d’ailleurs partie de cette logique : son objectif est l’émergence économique du Sénégal en prenant exemple sur des zones économiques solides comme l’Union Européenne.

Philippe Bohn rappelle que Macky Sall s’illustre par l’apaisement du pays et des bases propices à un développement : malgré la période électorale en cours, le calme règne dans le pays, il n’y a pas de tensions contrairement au Mali ou au Burkina Faso.

Pour Philippe Bohn, Air Sénégal bénéficie d’un cadre idéal pour son développement : la stabilité politique permise par l’action de Macky Sall est un réel atout.

philippe bohn air sénégal

La compagnie Air Sénégal, dirigée par Philippe Bohn, sera équipée d’une flotte moderne.

Les objectifs étudiés et mesurés de Philippe Bohn

Dans ce contexte de stabilité politique, propice à l’émergence de la compagnie, la stratégie de Philippe Bohn et de Jérôme Maillet est de faire monter le chiffre d’affaires rapidement afin de créer des économies d’échelles.

Philippe Bohn rappelle la concurrence importante du secteur aérien, voire même anarchique : des petites compagnies arrivent sans cesse sur le marché tandis que des players essaient d’acheter des parts de marché. Cela est notamment le cas de Rwandair qui est dans une phase de développement très active.

Philippe Bohn note alors que Air Sénégal travaille dans le cadre de conventions bilatérales permettant de régir les relations entre Etats afin de mettre toutes les chances du côté de la compagnie. En effet, malgré le côté libéral qui le caractérise, Philippe Bohn note que la politique de l’opensky peut porter préjudice à des petites compagnies souhaitant émerger et se développer.

Le directeur général de la compagnie Air Sénégal appelle dans certains cas à une forme de régulation qui permette à des pays d’émerger à l’écart des grands afin de permettre la mise en place de compagnies aériennes nationales dans des petits pays.

Pour Air Sénégal, les bases semblent être présentes et devraient permettre à la compagnie de se développer et de connaître un avenir plus glorieux que les compagnies sénégalaises précédentes : l’accroissement des flux sur la plateforme va être perceptible très rapidement.

En effet, d’ici décembre Air Sénégal aura ouvert neuf lignes. Le lancement en 2019 de la ligne Paris-Dakar devrait représenter 60% du chiffre d’affaires.

Air Sénégal sera ainsi la première compagnie de l’Afrique de l’Ouest à réaliser des vols long-courriers, qui représenteront 75% de son chiffre d’affaires d’ici 2022 grâce à des coûts rationalisés et maitrisés.

Pour cela, la stratégie a été mise en place à plusieurs niveaux notamment avec la compagnie Air Côte d’Ivoire avec laquelle Philippe Bohn revendique un partenariat intelligent. Tandis que Air Côte d’Ivoire traite de la partie Afrique Centrale, Air Sénégal s’occupe de la partie Mali / Sahel.

Ainsi, les partenaires stratégiques et puissants dont s’entourent la compagnie Air Sénégal traduisent une vision ambitieuse sur le long-terme.

L’ambition claire de Philippe Bohn pour le futur

Philippe Bohn résume la stratégie d’Air Sénégal en un mot d’ordre simple et clair : une compagnie intercontinentale qui fait du domestique.

La compagnie aérienne Air Sénégal sera un véritable atout pour la promotion du Sénégal à l’international en renforçant son image positive au-delà des frontières.

La compagnie aérienne permettra d’affirmer la compétitivité et la stabilité du Sénégal.

Dans cette perspective, la compagnie Air Sénégal se dote des meilleurs moyens : Philippe Bohn et Jérôme Maillet sont des dirigeants de taille pour la nouvelle compagnie tandis que les moyens mobilisés sont également importants.

En effet,  la livraison du premier A330-900 Neo dont Air Sénégal est le premier acquéreur du continent africain souligne l’acquisition d’une flotte moderne, à la pointe des nouvelles technologies avec par exemple un WIFI en haut débit.

La compagnie Air Sénégal, dirigée par Philippe Bohn est ainsi une véritable vitrine publicitaire pour le pays.