Philippe Bohn : Retour sur les qualités d’un homme d’influence

Philippe Bohn : Retour sur les qualités d’un homme d’influence

19 November 2018 0 By admin7168

Surnommé « L’ex Monsieur Afrique d’Airbus », la carrière impressionnante et prestigieuse de Philippe Bohn témoigne de sa détermination et de sa force de caractère.

Fils d’éditeur, reporter photo dans sa jeunesse, il est aujourd’hui le nouveau directeur général d’Air Sénégal.

Son parcours commence avec son coup de coeur pour le continent africain, véritable tournant dans sa carrière.

Alors qu’il sillonne le monde , passant par l’Amérique latine et l’Afghanistan, c’est sa découverte de l’Afrique qui le marque le plus, notamment le conflit en Angola. 

Le continent africain comme déclencheur de sa carrière

L’Afrique joue ainsi un rôle déterminant tout au long de sa vie au cours de laquelle il tissera sans cesse des liens entre le continent africain et la France.

Il a d’ailleurs défini son métier, dans un livre paru en 2018 intitulé « Profession : agent d’influence ». Ce récit est l’occasion pour lui de revenir sur sa carrière professionnelle au cours de laquelle il a conseillé des publics variés : chefs d’entreprise et dirigeants politiques notamment. 

Le réseau qu’il constitue au fil de ces années représente un atout d’une force majeure pour la nouvelle compagnie aérienne Air Sénégal. La proposition du poste de directeur général par le président Macky Sall lui-même s’explique sans aucun doute par son carnet d’adresse et ses nombreuses expériences professionnelles, éléments déterminants pour marquer l’essor d’Air Sénégal.

Sa connaissance de l’Afrique et du milieu aérien est le fruit d’expériences diverses dans le domaine de l’aviation et des relations internationales. 

Après sa rencontre avec Jonas Savimbi, chef nationaliste angolais, fondateur de l’UNITA, il fonde l’association France-Angola.

Il commence sa carrière en 1989 au sein d’Interaction International, une société de conseils en relations internationales.

En 1995, son intégration au sein de l’office national d’Etudes et de Recherches Aérospatiales (ONERA) le rattache directement au ministère de la Défense et lui permet de perfectionner sa connaissance des enjeux économiques et politiques internationaux.

En 2003 il devient Senior vice President, directeur Afrique chez EADS avant d’être nommé en 2011 chez Airbus Group en tant que Corporate Vice President en charge du Business Development du groupe. Son poste consiste alors à jouer avec les réseaux d’influence afin de permettre la signature de nouveaux contrats.

Son influence et ses contacts constituent un avantage indéniable afin de faire face à la guerre économique que se livrent les grands groupes entre eux.

Intelligence, technicité et savoir-faire : Philippe Bohn possède les qualités qu’un agent d’influence se doit d’avoir afin de mener à bien les contrats commerciaux.

philippe bohn air sénégal avions

Philippe Bohn est passionné d’aviation.

Le nouveau challenge d’Air Sénégal

La direction d’Air Sénégal constitue aujourd’hui pour lui un challenge excitant et séduisant. Sur les traces des compagnies aériennes africaines telles que Air Côte d’Ivoire, Asky Airlines ou Rwandair, Philippe Bohn compte transformer Air Sénégal en une véritable « success story du ciel africain ».

Défini comme un homme de confiance, l’expérience de Philippe Bohn sur le continent africain et sa fine connaissance du domaine aérien constituent sans le moindre doute des avantages de taille pour Air Sénégal. L’ambition de la nouvelle compagnie aérienne se veut à dimension internationale, notamment par le lancement d’un trafic long courrier intercontinental et de vols internationaux à destination du Bénin et de la Côte d’Ivoire notamment. L’acquisition de deux avions ATR72-600, trois Airbus A319 et d’avions de dernière génération, tel que le A330-900 Neo, témoigne de l’ambition d’Air Sénégal et de ses dirigeants de devenir leader sur le marché aérien du continent africain.

Sûr de lui et compétent pour mener à bien ce projet, Philippe Bohn se félicite des nouvelles aspirations de la compagnie afin de la mener vers le succès.

Si la direction d’Air Sénégal est vue par beaucoup comme un défi de taille, notamment après l’échec des compagnies aériennes précédentes en 2009 et 2016, Philippe Bohn a parfaitement compris les enjeux et les difficultés à surmonter. Conscient du fait que le Sénégal joue ici une carte importante pour le tourisme, il est plus que déterminé à relancer l’activité touristique dans la région après la baisse qu’elle a connu suite aux événements dans le Casamance et les attaques terroristes. 

En choisissant Philippe Bohn comme nouveau dirigeant de la compagnie, aucun doute sur le fait que celle-ci sera sécurisée et fiable, à l’image de son directeur général.

Déterminé à obtenir le soutien de partenaires stratégiques financiers tels que les grandes institutions financières internationales, il sait comment négocier avec elles afin de remplir son objectif. Les challenges à relever ne semblent pas effrayer Philippe Bohn. Le directeur général de la compagnie peut faire valoir son expérience et son expertise comme gages de sûreté et de crédibilité.

Pour plus d’informations : le compte Linkedin de Philippe Bohn.