Philippe Bohn place Air Sénégal sur la voie du succès

Philippe Bohn place Air Sénégal sur la voie du succès

12 December 2018 0 By admin7168

Philippe Bohn a été nommé directeur général de la compagnie Air Sénégal par le président Macky Sall lui-même. Les ambitions de la compagnie sont liées à une stratégie précise en deux axes : l’acquisition d’avions de qualité ainsi que la mise en place de vols intercontinentaux.

Philippe Bohn : un homme d’expérience à la tête d’Air Sénégal

Fort d’une expérience de nombreuses années dans les domaines de l’aviation et de l’aéronautique et véritable expert des relations internationales, Philippe Bohn a été nommé directeur général de la compagnie Air Sénégal.

L’objectif de « l’ex Monsieur Afrique d’Airbus » est clair : la réalisation d’un chiffre d’affaires de cent dix millions d’euros en 2019 et de trois cent quarante millions d’euros en 2022.

Afin de mener à bien cet objectif, il a fait appel à Jérôme Maillet comme numéro deux de la compagnie. Génie de la finance et fin connaisseur de l’aviation, Jérôme Maillet apparaît comme le candidat idéal pour soutenir Philippe Bohn dans ses ambitions. Il est notamment en charge de la levée de fonds auprès d’investisseurs de qualité et de l’ouverture du capital de la compagnie à hauteur de quarante-neuf pour cent d’ici 2020.

Philippe Bohn quant à lui a pendant de nombreuses années tissé des liens entre l’Afrique et la France. Il a d’ailleurs écrit un ouvrage sur son métier en 2018 intitulé « Profession : agent d’influence ».

En étant passé par des entreprises prestigieuses telles que ELF, FC Oberthur et EADS puis Airbus Group, Philippe Bohn peut très clairement être défini comme un expert. Il était notamment chargé chez Airbus de jouer avec les réseaux d’influence afin de permettre la signature de nouveaux contrats.

Désireux de faire de la compagnie Air Sénégal, une vitrine promotionnelle pour le pays, Philippe Bohn mise sur les atouts du pays : une stabilité politique et une économie émergente.

En effet, le président sénégalais possède une approche rationnelle et logique de son pays ainsi qu’une volonté de cohérence dans les actions entreprises. Ainsi, le lancement d’une compagnie nationale symbolise la volonté du pays de s’affirmer sur la scène internationale et de valoriser la richesse du pays. L’émergence de la compagnie s’accompagne du Plan Sénégal Émergent (PSE), prenant l’exemple de zones économiques prospères comme l’Union Européenne.

Philippe Bohn et Macky Sall s’entendent sur le fait que la compagnie n’est pas un outil nationaliste replié sur elle-même mais s’inscrit dans les valeurs propres à l’aviation : ouverture, circulation et échanges.

La volonté de Philippe Bohn de permettre au Sénégal de s’affirmer en faisant de la compagnie Air Sénégal un leader sur le marché aérien du transport en Afrique s’explique par son attachement au continent africain.

Dès son plus jeune âge, Philippe Bohn a été marqué par ce continent. Alors qu’il sillonnait le monde il a été marqué par le conflit en Angola et s’est lié d’amitié avec Jonas Savimbi, chef nationaliste angolais fondateur de l’UNITA. Il a d’ailleurs créé avec lui l’association France-Angola.

Philippe Bohn air sénégal

La compagnie Air Sénégal mise sur des avions de qualité.

Air Sénégal : la stratégie sans faille de Philippe Bohn

Dans cette perspective, la stratégie du directeur général de la compagnie s’engage sur deux axes  : l’acquisition d’avions de qualité et la mise en place de vols intercontinentaux.

Le lancement de la ligne Paris-Dakar en février 2019 symbolise l’ambition de la compagnie. Les réservations de la ligne sont ouvertes depuis le 3 décembre 2018 et affichent un franc succès.

La ligne Paris-Dakar est en effet connue pour être une des plus rentables de tout le réseau. Le Sénégal sera donc renforcé par une compagnie nationale prospère et compétitive.

De plus, l’ouverture de neuf lignes assure un choix diversifié.

En étant la première compagnie du continent africain à acquérir des Airbus A330-900 Neo, baptisés Casamance et Sine Saloum, la compagnie se démarque de ses concurrents.

Afin de s’adapter aux nouveaux standards internationaux et aux nouvelles façons de voyager, la compagnie proposera trois classes de voyage : business, premium économie et économie.

Philippe Bohn vante également le fait que les avions d’Air Sénégal soient à la pointe des nouvelles technologies : wifi, prises USB, écrans haute résolution.

Le Sénégal s’inscrit ainsi sur la voie du développement en développant trois axes indispensables : les routes, le rail et l’aérien. En complément de cette stratégie, le nouvel aéroport Blaise-Diagne est le plus moderne du continent africain.

Macky Sall saisit donc l’opportunité de moderniser son pays et de le faire passer à la vitesse supérieure en repartant sur des bases solides qui constituent des points incontournables dans l’émergence d’un pays. L’objectif de mettre le pays en état de bonne marche grâce à l’éducation, la circulation des biens et des personnes est en bonne voie.

La connaissance approfondie de Philippe Bohn des domaines de l’aviation et de l’aéronautique ainsi que sa détermination pour le continent africain assurent la garantie qu’Air Sénégal sera très rapidement un succès national et international.