Les ambitions de Philippe Bohn pour la compagnie Air Sénégal

Les ambitions de Philippe Bohn pour la compagnie Air Sénégal

6 December 2018 0 By admin7168

Les réservations pour la ligne Paris-Dakar sont ouvertes depuis le 3 décembre 2018. Avec ce vol long-courrier, la compagnie Air Sénégal, à travers Philippe Bohn son directeur général, affiche clairement ses ambitions : devenir leader du transport aérien sur le marché africain de l’ouest. Pour cela, le Sénégal entend profiter de sa position stratégique comme hub aérien.

Les qualifications de Philippe Bohn, à la tête d’Air Sénégal

Les compagnies aériennes précédentes s’étant soldées par des échecs, la compagnie aérienne Air Sénégal entend déjouer les pronostics et s’engager clairement sur la voie du succès.

Le président Macky Sall envisage cette compagnie nationale comme un moyen de propulser économiquement son pays et de l’engager sur la voie d’un développement prospère.

En addition de la stabilité politique du pays et de la réussite du Plan Sénégal Emergent (PSE) destiné à faire du Sénégal une zone économique prospère s’inspirant de modèles comme l’Union Européenne, la compagnie Air Sénégal est le dernier atout du président sénégalais pour faire de son pays une véritable vitrine promotionnelle. Air Sénégal contribuera sans le moindre doute au rayonnement international du pays en promouvant son image.

Afin de s’assurer du succès de cette stratégie, Macky Sall a désigné un expert du domaine aérien à la tête de la compagnie : Philippe Bohn.

Surnommé « l’ex monsieur Afrique » du groupe Airbus, Philippe Bohn possède une expérience solide dans les domaines de l’aviation et de l’aéronautique ainsi qu’une connaissance approfondie du domaine aérien.

Considéré comme un agent d’influence sur la scène internationale, Philippe Bohn a en effet pendant de nombreuses années tissé des liens entre l’Afrique et la France. Il a d’ailleurs défini sa profession dans un livre paru en 2018 et intitulé « Profession : agent d’influence ».

Son parcours est en effet marqué par une expertise des relations internationales : après avoir été chargé de mission auprès du vice-président du conseil de l’Essonne, Philippe Bohn débute en 1989 chez Interaction International, une société de conseils en relations internationales. Sa carrière continue chez ELF en tant que conseiller du vice-président pour les affaires internationales.

Son entrée en 1995 à l’Office national d’études et de recherches aérospatiales (ONERA) lui permet d’affiner son expertise du domaine de l’aéronautique.

Ses expériences prestigieuses de son début de carrière sont confirmées par la suite : il devient directeur du développement international et des relations extérieures du groupe F.C Oberthur puis intègre le groupe Vivendi auprès d’Henri Proglio comme directeur du développement Amérique Latine et Afrique. Suite à une mission en Afrique du Sud pour EADS, Philippe Bohn devient directeur Afrique au sein du groupe. Il devient corporate vice président chargé du business development du groupe EADS (transformé en Airbus Group en 2011).

Au vu de ses nombreuses expériences, l’expertise de Philippe Bohn pour la compagnie aérienne Air Sénégal est optimale afin d’en faire un réel succès.

Nommé en 2017 à la tête de la compagnie, Philippe Bohn est fin prêt à relever les nouveaux défis qui s’offrent à lui et à permettre à la compagnie aérienne de prendre son envol. Il a nommé Jérôme Maillet comme numéro deux de la compagnie, en tant que directeur général adjoint. Ce « serial entrepreneur » de l’aviation est considéré comme un génie de la finance et un expert des domaines aérien et aéronautique. Ayant participé au lancement de trois compagnies aériennes (Volotea, Air Côte d’Ivoire et Congo Airways), toutes des succès fulgurants, Jérôme Maillet semble être le bras droit idéal pour épauler Philippe Bohn dans l’atteinte de ses objectifs.

Le plan stratégique de Philippe Bohn a d’ailleurs été pensé de toute pièce afin de ne rien laisser au hasard et de permettre à la compagnie d’accomplir ses ambitions.

philippe bohn air sénégal

Philippe Bohn affiche ses ambitions pour la compagnie Air Sénégal.

Le plan stratégique de Philippe Bohn pour Air Sénégal

Philippe Bohn envisage avant tout de faire d’Air Sénégal une compagnie prospère et compétitive.

Il se plait ainsi à définir Air Sénégal comme une compagnie intercontinentale assurant des vols domestiques. Afin de ne pas réitérer les erreurs des compagnies aériennes sénégalaises précédentes, Philippe Bohn mise ainsi sur les vols long-courrier.

De plus, la compagnie Air Sénégal se démarque en étant la première à acquérir des avions de qualité supérieure sur le continent africain : deux Airbus A330-900 neo.

Souhaitant réaliser un chiffre d’affaires de 110 millions d’euros en 2019 et de 340 millions d’euros d’ici 2022, Air Sénégal mise également sur le design et le high tech de ces avions : équipés des derniers équipements technologiques (wifi, prises USB, écrans haute-résolution), la compagnie a fait le choix d’une flotte moderne.

En proposant trois classes de voyages (business, premium economie et economie) Air Sénégal répond également aux nouveaux standards internationaux et aux nouvelles façons de voyager.

L’ouverture de neuf lignes démontre également l’ambition de Philippe Bohn de proposer un choix diversifié et stratégique pour la compagnie.

Philippe Bohn entend ainsi répondre à un double objectif : faire de la compagnie un outil permettant au Sénégal de prendre son envol tout en respectant les valeurs du domaine aérien : ouverture et échange.